Archive | août, 2018

Livre du samedi : L’Empire de l’or rouge / Jean-Baptiste Malet

18 Août

« L’industrie rouge ne connaît aucune frontière. Sur toute la surface du globe terrestre, des barils de concentré de tomates circulent par conteneurs. Cette enquête retrace l’histoire méconnue d’une marchandise universelle. »

Que mange-t-on quand on ouvre une boîte de concentré, verse du ketchup dans son assiette ou entame une pizza  ? Des tomates d’industrie. Transformées en usine, conditionnées en barils de concentré, elles circulent d’un continent à l’autre. Toute l’humanité en consomme, pourtant personne n’en a vu.
Où, comment et par qui ces tomates sont-elles cultivées et récoltées  ?
Durant deux ans, des confins de la Chine à l’Italie, de la Californie au Ghana, Jean-Baptiste Malet a mené une enquête inédite et originale. Il a rencontré traders, cueilleurs, entrepreneurs, paysans, généticiens, fabricants de machine, et même un «  général  »  Lire la suite

Publicités

Jay Rock – Kendrick Lamar – Future – James Blake / King’s Dead

17 Août

R.I.P. Aretha Franklin (1942-2018)

16 Août

Barbès Blues au temps du couvre-feu (93) / Farid Taalba

15 Août

Barbès Blues au temps du couvre-feu / épisode précédent

 

« Bienvenus mes amis, leur réitéra le berger quand, suivis de près par ses deux chiens, il aboula enfin sa grande perche devant Si Lbachir et le maître amusés par la calotte de son chapeau qui lui faisait dépasser les deux mètres de hauteur, quelle surprise !». Son juvénile visage émoustillé d’un large sourire, les yeux grands ouverts, les iris allumés d’un bleu intense sous l’ombre des bords du chapeau, il ne cachait pas sa joie : « Je ne vous attendais pas si tôt, mais que Dieu soit loué de votre arrivée soudaine ! ». Nos deux amis le saluèrent à leur tour et le maître ajouta en posant soigneusement son mandole à terre : « Pardonne-nous Smaïl, je t’avais dit que je te ferai prévenir de notre visite. Mais la hâte de te retrouver nous a poussés à forcer nos prévisions ; nous avons pensé que le destin nous y appellerait bien ici.

– Que votre âme en soit rehaussée, remercia Smaïl avec une émotion dans la voix qu’il eut du mal à dissimuler, qu’Allah vous secoure et vous agrée dans votre voie. ». Puis, montrant ensuite le sentier de sa main qui tremblait d’impatience, il les invita avec l’empressement fébrile de l’hôte soucieux de bien recevoir ces invités pour lesquels il n’avait pas eu le temps de prévoir d’accueil digne de ce nom : « Allez, allez, venez d’abord vous rafraîchir le museau à la source avant d’aller nous mettre à l’aise à l’ombre des chênes ! ». Lire la suite

Angelo Garand : On court tant qu’on peut !

14 Août

« Le jeudi 30 mars 2017 vers 13h alors qu’une grillade cuit dans la cour, un commando de l’antenne du GIGN de Joué-les-Tours prend d’assaut la propriété de la famille Garand à Seur, près de Blois (41). Les gendarmes mettent en joue et menottent les membres de la famille, fouillant brutalement les lieux. Ils sont prêts à repartir quand un léger bruit se fait entendre dans une remise où Angelo s’est réfugié. Angelo est abattu sans sommation. »

Ainsi commence « On court tant qu’on peut ! », un ciné-tract du collectif Lettres communes réalisé entre le 19 mai et le 3 juillet 2018 en soutien à notre exigence de Justice et Vérité pour Angelo, et toutes les victimes de la violence des agents de la force publique qui en abusent impunément.

Nous y témoignons des circonstances qui ont entouré la mise à mort d’Angelo et du combat que nous menons depuis, au cours d’entretiens filmés lors de la Fête de l’Insurrection gitane à St-Denis, puis sur les lieux-mêmes du drame, à Seur. C’est au domicile où ils l’ont vécu, et où ils doivent depuis continuer à vivre, que père et mère se livrent sur le moment de terreur lors duquel Angelo leur fils aîné a été criblé de 5 balles dans le torse par deux des gendarmes censés l’interpeller. Le court documentaire rend compte de l’inhumaine violence physique et morale faite à notre famille, à travers l’envoi du commando lourdement armé qui a pris la vie d’Angelo et malmené nos proches sur place ; puis à travers des suites policières et médiatiques méprisant notre traumatisme et insultant la mémoire de notre défunt. Lire la suite

L’EXTRÊME DROITE TUE, FAISONS SON PROCÈS

13 Août

Le 5 juin 2013, à Paris, Clément Méric, syndicaliste à Solidaires étudiant-e-s et militant antifasciste, mourait sous les coups de skinheads néo-nazis.

Du 4 au 14 septembre aura lieu à la Cour d’Assises de Paris le procès des agresseurs de Clément et de ses camarades présents à ses côtés ce jour là.

Qu’en attendons-nous ?
Essentiellement que la vérité soit dite publiquement sur les circonstances de la mort de Clément et que la dimension politique de ce crime soit clairement mise en évidence. Il ne doit pas y avoir d’impunité pour les crimes fascistes. Lire la suite

La Séance du dimanche : Béhémoth, le dragon noir

12 Août

 

Béhémoth, le dragon noir

Un voyage hypnotique dans la Chine de la marche forcée. Inspiré de la Divine Comédie de Dante, on y observe le gigantisme industriel qui écrase la fragile humanité des ouvriers et violente la nature. Au fil d’un voyage sidéré à travers son pays, poème lyrique d’une somptueuse beauté, Zhao Liang, s’inspirant de la Divine comédie de Dante, dresse un portrait alarmant de la Chine de la croissance, entre enfer, purgatoire et paradis interdits. Mines et fonderies assourdissantes, chantiers arrogants, champs pétrolifères, cortège funèbre de camions et de machines… : il filme un monde dépecé par Lire la suite