La séance du dimanche: Noam Chomsky, la fabrique du consentement

6 Oct

Les médias sont en symbiose avec de puissantes sources d’information pour des raisons économiques et du fait d’intérêts partagés. Ils ont impérativement besoin d’un flux continu et stable d’information brute. Ils sont confrontés à une demande d’information quotidienne et à une grille horaire qu’ils doivent remplir. Pour autant, ils ne peuvent se payer le luxe de maintenir en permanence reporters et caméras partout où un événement important peut se produire. Les limites de leurs budgets leur imposent donc de concentrer leurs moyens là où les événements significatifs sont les plus fréquents, où abondent fuites et rumeurs, et où se tiennent régulièrement des conférences de presse.

3 Réponses vers “La séance du dimanche: Noam Chomsky, la fabrique du consentement”

Trackbacks/Pingbacks

  1. C comme Complot et Charlie | quartierslibres - 16 janvier 2015

    […] La réalité est brutale, la vérité est désagréable et brûle. Beaucoup de personnes préfèrent ne pas la regarder ou trouver des compromis, et c’est là le rôle des médias officiels ou alternatifs. […]

  2. L’Agence Info Libre : les « freedoms fighters » des medias | quartierslibres - 15 avril 2015

    […] retrouve en tête Jean Bricmont. Ce dernier jouit d’une popularité parce qu’il est proche de Chomsky. Il défend la liberté d’expression, ce qui le fait aller à Radio Courtoisie. C’est […]

  3. Vague de migrants sans précédent ? | quartierslibres - 21 août 2015

    […] classes sociales perçoivent les pauvres. En France, une majorité de la population adhère au consensus idéologique que proposent les classes dominantes : pas besoin de lutter contre la misère, les pauvres peuvent […]

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :