La France prend sa part : Manuel Valls et la misère du monde

7 Oct

Une fois encore, les faits viennent contredire les déclarations des responsables politiques.

Lors d’un entretien, Manuel Valls a affirmé que la France prenait en charge sa part de misère du monde, ou dans ses propres mots:

« La France comme d’autres pays d’Europe doit prendre sa part et nous prenons notre part dans l’accueil de cette misère et de ces problèmes-là. Mais nous n’avons pas vocation à accueillir toute la misère du monde».

valls

Tout comme Michel Rocard avant lui, Valls tente de justifier le sacrifice de certains pauvres sur l’autel des trahisons sociales du Parti Socialiste. Comme souvent, ce sont les derniers arrivés parmi les pauvres que l’on attaque. Ils ne sont pas intégrables et ont vocation à rentrer chez « eux ». La France est bien gentille de s’occuper de la misère du monde, mais elle ne peut pas s’occuper de tous les désespérés. Voilà pour le discours officiel, qui fait consensus du Parti Socialiste au FN et ses satellites en passant par l’UMP.

Si on décide de s’en tenir aux faits, il convient de rappeler que les mouvements migratoires sont toujours absorbés par les pays limitrophes. La France ne reçoit pas tous les pauvres du monde, mais seulement une toute petite partie des migrants. Concernant les Rroms, qui sont au nombre de 12 millions en Europe, la France en compte au grand maximum 20 000 sur le territoire. La « part » de la France, seconde puissance économique du continent européen, c’est 0.16% de la population Rrom. Il y a plus pesant comme portion de misère.

À l’inverse, l’une des questions qui est systématiquement escamotée par ces mêmes responsables politiques qui s’inquiètent de la trop grande générosité du pays est celle de la part que prend la France dans la création de la misère. Depuis la chute du bloc soviétique, les populations des pays d’Europe de l’est sont soumises à l’économie capitaliste. Elles sont en compétition dans la vente de leurs forces de production au rabais. Les inégalités sociales générées ont totalement paupérisé les minorités. Déclin de l’emploi, baisse des salaires, concurrence et discriminations entre travailleurs mais aussi la guerre ont remis les Rroms sur les routes. Il y a beaucoup de Rroms en Roumanie, et on trouve là-bas de nombreuses usines qui travaillent très profitablement pour des entreprises françaises (dans le secteur automobile notamment). La libéralisation du marché a permis de mettre les travailleurs en concurrence et de tirer ainsi les prix vers le bas. Les plus démunis n’ont dès lors pas d’autre choix que de changer de mode de vie, voire de pays. Cette logique délétère se vérifie également sur l’ensemble du continent africain : la France participe au pillage des matières premières avec le soutien actif de certains humoristes, laisse les états gérer les flux migratoires (comme c’est le cas pour la guerre au Kivu ou la rétention de réfugiés pour l’Europe par les états du Maghreb) et fait mine d’être généreuse alors qu’elle est en bout de course des flux migratoires.

réfugiés_afrique

Ainsi, si la France prend bel et bien sa part de matières premières et de main d’œuvre bon marché, elle ne se montre en revanche pas particulièrement généreuse dans l’accueil qu’elle réserve aux migrants.

La seule manière de lutter efficacement contre la manière dont la « France » utilise les gens est de revendiquer et de se battre pour l’égalité des droits économiques et sociaux de tou.te.s.

Les discours du « retour au pays » de Valls et de tous les autres ne consistent en rien de moins qu’à occulter l’existence et les effets de cette prédation économique sur celles et ceux qui sont les premières victimes de cette misère organisée.

Publicités

27 Réponses to “La France prend sa part : Manuel Valls et la misère du monde”

Trackbacks/Pingbacks

  1. Y a pas de couleur pour trahir, pas de couleur pour haïr | quartierslibres - 24 janvier 2014

    […] François Hollande part en guerre contre la finance lors de sa campagne et fini par donner des milliards en cadeau aux entreprises, et, pour donner le change, de Manuel Valls au FN, tout le monde s’attaque aux Rroms et s’agite sur la proportion de personnes d’origine non européenne sur le sol français. […]

  2. Immigration, penser avec les mots de l’ennemi c’est déjà battre en retraite | quartierslibres - 4 février 2014

    […] arrivé on se rappelle qu’hier comme aujourd’hui un immigré qui vient en France fuit sa condition économique ou politique, il espère en trouver une meilleure et pouvoir nourrir sa famille restée au pays. Quand ce […]

  3. La Feuille de Chou | Immigration : penser avec les mots de l’ennemi c’est déjà battre en retraite (Quartiers libres) | Presse quotidienne radicale au capital illimité d'indignation. Ce qui n'est pas dans le Journal est dans la Feuille de - 4 février 2014

    […] quel immigré arrivé on se rappelle qu’hier comme aujourd’hui un immigré qui vient en France fuit sa condition économique ou politique, il espère en trouver une meilleure et pouvoir nourrir sa famille restée au pays. Quand ce […]

  4. Mélissa, 8 ans, morte dans l’incendie de son bidonville | quartierslibres - 18 février 2014

    […] l’occasion de rappeler que contrairement aux déclaration de Valls, les Rroms ne représententpas un danger pour la France. Contrairement à ce que disent les […]

  5. Pas de Solution, mais la Punition | quartierslibres - 15 mars 2014

    […] moins agressif et dont l’aspect technocratique donnera l’opportunité de faire des projections démographiques et économiques  […]

  6. Pour Alain Soral, un bon Musulman est un Musulman qui mange du porc! | quartierslibres - 7 avril 2014

    […] Marine Le Pen vient de déclarer que les menus de substitution aux repas avec porc ne se feront plus dans les municipalités contrôlées par le FN. Cette mesure n’est que l’application du programme du FN. Le Front National a fait de l’Islam et des Musulman.e.s en France la cible de ses attaques et le responsable fantasmatique des problèmes économiques français. […]

  7. La fin de leur monde | quartierslibres - 9 mai 2014

    […] par certains comme le fruit d’un complot de forces obscures, et brandie comme un problème culturel ne servent qu’à masquer l’impuissance des dominants à sortir de l’impasse dans […]

  8. L’insécurité, la vraie | quartierslibres - 19 mai 2014

    […] racisme et de la xénophobie en reprenant en chœur les arguments de Manuel Valls and Co – « on ne peut pas accueillir toute la misère du monde ». Il faut fermer les frontières, et chasser les gens qui viennent manger le pain des français. […]

  9. Le dentiste, Jésus et les Soucoupes volantes | quartierslibres - 26 mai 2014

    […] influence sur les pays pauvres est plutôt comique pour le lecteur devant son écran mais beaucoup moins pour des millions de personnes à travers le monde. On constate au passage, 6 ans après cette analyse, que les conflits ont augmenté et que les pays […]

  10. La réalité en face | quartierslibres - 29 mai 2014

    […] de consensus capable de faire avaler des couleuvres libérales aux classes populaires, ne peut plus donner le change tant la situation économique et sociale est crispée et tendue. On ne peut abolir qu’une […]

  11. Pour Alain Soral, un bon Musulman est un Musulman qui mange du porc! | Dissidence-Watch - 27 juin 2014

    […] Marine Le Pen vient de déclarer que les menus de substitution aux repas avec porc ne se feront plus dans les municipalités contrôlées par le FN. Cette mesure n’est que l’application du programme du FN. Le Front National a fait de l’Islam et des Musulman.e.s en France la cible de ses attaques et le responsable fantasmatique des problèmes économiques français. […]

  12. La colonisation c’était pas mieux avant | quartierslibres - 14 juillet 2014

    […] sur la même longueur d’onde que les Zemmour, Finkielkraut et tous les néo-libéraux (du PS au FN) qui veulent une armée forte pour maintenir le rang économique de la France en allant se servir […]

  13. Calais 2014 : « I came from the hell to another hell » | quartierslibres - 29 août 2014

    […] dans une des villes les plus pauvres de France, et la seule ayant une mesure gouvernementale contre les squats. C’est aussi le port le plus […]

  14. La « dissidence soralienne », c’est la BAC de la pensée. | quartierslibres - 7 novembre 2014

    […] de leur milieu social. La France est en perte de vitesse, il faut taper sur des minorités qui font consensus afin de faire des économies. C’est du maintien d’ordre médiatique. Zemmour […]

  15. On ne nous enterrera pas avec Charlie | quartierslibres - 14 janvier 2015

    […] est simple, il faut se soumettre à l’unité nationale et ne rien remettre en cause. Et là, Valls nous ressort du placard Dieudonné dont les outrances et les propos à l’encontre des juifs […]

  16. Lutter contre l’embrigadement par la propagande nationale | quartierslibres - 30 janvier 2015

    […] réalité est plus complexe et la France, en tant que puissance économique et impérialiste, a sa part de responsabilité dans le chaos […]

  17. Alain Soral, un éditeur de fictions | quartierslibres - 5 février 2015

    […] est un défenseur de la patrie en danger, il partage le point de vue du gouvernement français quant à l’impérialisme (mais lui appelle ça le rayonnement du génie français). En fabriquant un clip de propagande pour […]

  18. L’affaire Bourarach : une illustration dramatique de ce que produit l’opportunisme en politique | quartierslibres - 23 mars 2015

    […] National, quand la gauche parlementaire validait au même moment les thèses du FN à force de politiques racistes et de renoncements […]

  19. L’Essence même de la France | quartierslibres - 24 avril 2015

    […] ce qui peut lui rappeler que l’accumulation de richesses, y compris la sienne, se fait toujours grâce au pillage. Valls a décidé comme ses prédécesseurs que lutter contre les pauvres est plus profitable que […]

  20. Même causes, mêmes effets : l’impérialisme ne tombe pas du ciel et n’est pas le fruit d’un complot | quartierslibres - 14 mai 2015

    […] – à partir de 1977. Au passage, cela peut faire méditer les crédules qui croient que la France sait accueillir ou faire preuve de gratitude envers les colonisés qui leur ont rendu des services. Au […]

  21. Pour Zyed et Bouna : une condamnation à nous battre | quartierslibres - 19 mai 2015

    […] c’est même une urgence. Pas seulement ici en périphérie des grandes villes d’un pays qui pille allègrement le reste de la planète. Mais aussi partout ailleurs. Nous le savons, mieux que les autres, que « dans nos quartiers […]

  22. Le racisme systémique est une plaie historique | quartierslibres - 22 mai 2015

    […] principale entre ces deux états est que la France mène aujourd’hui ses guerres coloniales hors de ses frontières métropolitaines. La France est un pays plus puissant qu’Israël. Mais la situation des migrants à Calais ou […]

  23. Les limites de l’antisystème viennent d’être atteintes | quartierslibres - 4 août 2015

    […] a peur du déclassement et qui veut des matières premières et des marchandises à bas prix mais sans les effets secondaires qui vont avec. Du cacao et du coltan à bas prix sans les migrants contraints de fuir les guerres de pillage. Des […]

  24. Frédéric Delavier, coach de la pensée raciste protéinée | quartierslibres - 17 août 2015

    […] en lui faisant seulement dire que les vagues migratoires causées par les guerres impérialistes ne peuvent être accueillies. Cette chercheuse explique pourtant l’inverse : l’Europe peut accueillir décemment mais ne […]

  25. Leur guerre, nos morts, notre réaction | Quartiers libres - 16 novembre 2015

    […] dans des opérations militaires présentées comme de simples affaires de police extérieure, sans conséquence pour nos vies ici. Ces guerres, de la Côte d’Ivoire en passant par le Mali, la Libye, la Syrie et l’Afghanistan, […]

  26. Les hordes de migrants, reflet de la civilisation européenne | Quartiers libres - 18 janvier 2016

    […] vivre dignement pour les derniers arrivés, mais on attend d’eux un comportement irréprochable, parce que vivre ici se mérite. Pas moyen que ces gens soient les égaux des « Occidentaux », de manière positive comme de […]

  27. BDS : les vraies luttes appellent une vraie répression | Quartiers libres - 8 mars 2016

    […] militant.e.s sont la cible de procès en raison d’actions pacifiques de sensibilisation : dans la France de Manuel Valls, qui ne tolère aucune forme de contestation, le simple fait de revendiquer un boycott non soutenu […]

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :