« Figures de la révolution africaine »

28 Fév

Saïd Bouamama , présente son nouveau livre « Figures de la révolution africaine »
Jomo Kenyatta, Aimé Césaire, Ruben Um Nyobè, Frantz Fanon, Patrice Lumumba, Kwame Nkrumah, Malcolm X, Mehdi Ben Barka, Amílcar Cabral, Thomas Sankara…

Longtemps regardés avec dédain par ceux qui, au cours des trois dernières décennies, décrétèrent la mort du tiers-mondisme et le triomphe du néolibéralisme, ces noms réapparaissent aujourd’hui. Avec l’atmosphère de révolte que l’on sent monter aux quatre coins du monde, ces figures majeures de la libération africaine suscitent un intérêt croissant dans les nouvelles générations.

Constatant qu’ils sont trop souvent réduits à des icônes, Saïd Bouamama redonne corps et chair à ces penseurs de premier plan qui furent aussi des hommes d’action. Leurs vies rappellent en effet que la bataille pour la libération, la justice et l’égalité n’est pas qu’une affaire de concepts et de théories : c’est aussi une guerre, où l’on se fourvoie parfois et dans laquelle certains se sacrifient. S’il ne cache pas son admiration pour ces figures rebelles, dont la plupart moururent effectivement au combat, Saïd Bouamama n’en fait pas des martyrs absolus : la pensée en action est toujours située, incertaine, inachevée. C’est pourquoi ce livre s’attache, avec beaucoup de pédagogie, à inscrire ces parcours dans leurs contextes sociaux, géographiques et historiques. On comprend mieux dès lors comment ces hommes, qui ne vécurent pas tous sur le continent africain mais furent tous confrontés à l’acharnement des puissances impériales, cherchèrent les armes pour sortir l’Afrique de la nuit coloniale et faire émerger une nouvelle universalité.

À l’heure où l’on se demande comment avoir prise sur le monde, ce portrait politique collectif rappelle qu’il a toujours été possible, hier comme aujourd’hui, de changer le cours des choses.

Saïd Bouamama est sociologue et militant associatif. Engagé professionnellement et personnellement dans les luttes d’émancipation dans toutes leurs dimensions, il est notamment l’auteur de Les Discriminations racistes : une arme de division massive (L’Harmattan, 2010) et La France. Autopsie d’un mythe national (Larousse, 2008).

Avec le Collectif Manouchian dont il est un des animateurs, il a établi un Dictionnaire des dominations de sexe, de race, de classe (Syllepse, 2012).

4 Réponses vers “« Figures de la révolution africaine »”

Trackbacks/Pingbacks

  1. FRANKLIN BOUKAKA – LES IMMORTELS (1967) | quartierslibres - 28 mars 2014

    […] o Mehdi Ben Barka Mehdi nzela na yo ya bato nyonso Mehdi nzela na yo ya Lumumba Medhi nzela na yo ya Che Guevara […]

  2. Séance du dimanche. Mobutu roi du Zaïre | quartierslibres - 21 juin 2015

    […] clairement anticolonialiste et partisan d’un régime progressiste, à l’instar des autres figures de la révolution africaine. On ne retrouva jamais le corps de Lumumba, et Mobutu poussa ensuite le vice jusqu’à le […]

  3. Villeneuve d’Ascq, jeudi 21 janvier 2016 : « Capitaine Thomas Sankara. Il a osé inventer l’avenir ‏ | «Quartiers libres - 14 janvier 2016

    […] d’un débat avec Saïd Bouamama, membre du FUIQP et auteur de l’ouvrage « Figures de la révolution africaine : de Kenyatta à Sankara ». Venez nombreux […]

  4. La séance du dimanche: Cuba une odyssée africaine | Quartiers libres - 27 novembre 2016

    […] les jeunes révolutionnaires africains comme Patrice Lumumba, Amilcar Cabral ou Agostinho Neto firent appel aux guérilleros cubains pour les aider dans leur lutte. Et la Cuba […]

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :