2017 : j’appuie sur la gâchette?

24 Juin

La police a pris l’habitude de braquer la population. Elle le fait dans le consensus quasi total depuis trente ans dans les banlieues.
De l’intimidation, on est passé au tir. La plupart du temps avec des armes non létales allant du « flashball » ou au pompe chargé au caoutchouc.

police_arme1

C’est passé crème et ça s’est inscrit dans nos mœurs.

Il y a eu certaines manifestations et actions de gauchistes qui ont eu droit à ce traitement de faveur ces dernières années.

Depuis le début de l’état d’urgence, la police a généralisé cette pratique à n’importe quel type de foule.

La police a pris l’habitude de braquer la population qui manifeste légalement.

police_arme2

La police a pris l’habitude de tirer sur la foule. Les tirs tendus de grenades sont devenus une norme. Les tirs de flashballs aussi.

La police s’est habituée au fait de prendre la population pour cible. Mais elle n’est pas la seule. Les journalistes trouvent cela normal. Les bonnes gens devant leur télé trouvent cela normal. Même les manifestants trouvent cela normal. On s’habitue à tout.

police_arme3

Les habitudes sont prises. Il n’y a plus qu’à changer de type d’arme ou de munitions. Le décors est planté pour les années à venir. Le climat social se détériore, les munitions risquent de se durcir.

police_arme4

Ces images sont celles de la manifestation qui s’est déroulée hier soir à Belleville. En 2017, ça se passera comment?

 

Advertisements

9 Réponses to “2017 : j’appuie sur la gâchette?”

Trackbacks/Pingbacks

  1. Troisième | Pearltrees - 24 juin 2016

    […] Les séances avec les activités et les références des documents : Séance d'introduction : pourquoi écrit-on de la science-fiction ? 2017 : j’appuie sur la gâchette? | Quartiers libres. […]

  2. Répression manifestations loi travail 2016 | Pearltrees - 24 juin 2016

    […] 2017 : j’appuie sur la gâchette? | Quartiers libres. 24 Juin La police a pris l’habitude de braquer la population. Elle le fait dans le consensus quasi total depuis trente ans dans les banlieues. De l’intimidation, on est passé au tir. La plupart du temps avec des armes non létales allant du « flashball » ou au pompe chargé au caoutchouc. C’est passé crème et ça s’est inscrit dans nos mœurs. Il y a eu certaines manifestations et actions de gauchistes qui ont eu droit à ce traitement de faveur ces dernières années. Depuis le début de l’état d’urgence, la police a généralisé cette pratique à n’importe quel type de foule. La police a pris l’habitude de braquer la population qui manifeste légalement. La police a pris l’habitude de tirer sur la foule. La police s’est habituée au fait de prendre la population pour cible. […]

  3. Vidéo de la manifestation sauvage, du 23/06/16, de Menilmontant contre loi travail | Informations en direct de la France dictature !!! - 24 juin 2016

    […] => 2017 : j’appuie sur la gâchette? […]

  4. État d’urgentisme | Quartiers libres - 19 juillet 2016

    […] On ne peut pas bloquer un camion fou, sur la Promenade des Anglais, un soir de 14 juillet, mais tirer sur la foule, oui. […]

  5. État d’urgentisme – ★ infoLibertaire.net - 19 juillet 2016

    […] On ne peut pas bloquer un camion fou, sur la Promenade des Anglais, un soir de 14 juillet, mais tirer sur la foule, oui. […]

  6. État d’urgentisme – eschatologiablog - 19 juillet 2016

    […] On ne peut pas bloquer un camion fou, sur la Promenade des Anglais, un soir de 14 juillet, mais tirer sur la foule, oui. […]

  7. La police est républicaine, l’injustice sociale aussi. | Quartiers libres - 27 octobre 2016

    […] de plaire au plus grand nombre et de faire passer leur discours dans le consensus pro-flic ambiant, certains leaders de gauche nous expliquent que la police est « républicaine », qu’elle a […]

  8. La police est républicaine, l’injustice sociale aussi. – ★ infoLibertaire.net - 27 octobre 2016

    […] de plaire au plus grand nombre et de faire passer leur discours dans le consensus pro-flic ambiant, certains leaders de gauche nous expliquent que la police est « républicaine », […]

  9. Flics dans la rue. La percutante réponse à l’insoumis Mélenchon… La vidéo de la rupture ! – Anti-K - 30 octobre 2016

    […] de plaire au plus grand nombre et de faire passer leur discours dans le consensus pro-flic ambiant, certains leaders de gauche nous expliquent que la police est « républicaine », qu’elle a […]

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :