Puisque que c’est de rigueur

10 Jan

Il est de rigueur d’exprimer, par tous les moyens possibles, son soutien aux victimes d’attentat perpétré en France en « nous sommes ».

C’est une manière singulière de faire preuve de solidarité, mais c’est un signe des temps et une expression de la pensée dominante. Et vu le climat actuel, il ne fait pas pas bon passer pour des êtres incapables d’être autre chose que nous mêmes.

Alors, une fois n’est pas coutume, on va se plier à ce jeu. On va affirmer de cette manière notre solidarité envers des victimes d’un attentat meurtrier perpétré en plein Paris le 9 janvier 2013 sans que cela ne déclenche une solidarité nationale. Cet acte terroriste n’a pas été suivi d’enquête sérieuse. Les trois cibles étaient des militantes qui se battaient pour la justice économique et sociale. Membres d’une organisation qui lutte armes à la main contre Daesh en Syrie et en Irak, sans grand soutien il est vrai.

Je suis Sakine, Je suis Fidan, Je suis Leyla

Sakine_Fidan_Leyla

Advertisements

3 Réponses to “Puisque que c’est de rigueur”

Trackbacks/Pingbacks

  1. L’hypocrisie de la lutte contre le terrorisme | Quartiers libres - 12 janvier 2016

    […] 2016, à Paris, nous étions des milliers à réclamer justice trois ans après l’assassinat de Sakine Cansiz, 54 ans, Fidan Dogan, 28 ans, et Leyla Saylemez, 24 ans. Nous étions des milliers dans la rue pour dénoncer les crimes du régime turc, qui n’ont pas […]

  2. Les Unités de Protection de la Femme (YPJ) vues par sœur Caro | Quartiers libres - 4 mars 2016

    […] importants. A tel point qu’elles ont été les cibles prioritaires d’assassinats, comme à Paris. A partir de là, ça devient compliqué pour Caro. Les combats féministes dévoyés, c’est plus […]

  3. Les Unités de Protection de la Femme (YPJ) vues par sœur Caro | infoLibertaire.net - 6 mars 2016

    […] A tel point qu’elles ont été les cibles prioritaires d’assassinats, comme à Paris. A partir de là, ça devient compliqué pour Caro. Les combats féministes […]

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :