À l’heure où amis et ennemis se confondent (2) : Médine et la « quenelle »

14 Oct

Hier, le rappeur Médine postait sur sa page facebook un cliché de lui exécutant le désormais tristement célèbre geste de la quenelle popularisé par Dieudonné. Loin d’être une coïncidence, la légende et la dédicace qui accompagnent la photographie ne laissent planer aucun doute sur le destinataire de ce clin d’œil.

Comme nous avions déjà eu l’occasion de le dire lorsque Kery James, proche de Médine, s’était exprimé au sujet d’Alain Soral sur les ondes de Radio Aligre, nous aimerions ici rappeler que l’inventeur de la « quenelle », qui a cessé depuis longtemps de nous faire rire, ne sert que les intérêts de ceux qui s’acharnent à reproduire les inégalités et les injustices pourtant dénoncées par le même Médine dans de nombreux textes : en fait de quenelle, c’est d’intoxication politique pure et simple qu’il est question. Pour mémoire, et parce que nous n’aurons de cesse de le répéter, nous vous invitons à vous pencher à nouveau sur quelques-uns des chapitres de l’œuvre du père de la « quenelle », tels son engagement ou ses sympathies exprimées pour les pilleurs de l’Afrique, les plus fervents avocats du racisme ou les skinheads de tout poil (ras).

Comme le dit, pourtant, si bien Médine :

« Un double discours, un double dialogue, un double langage,
Prend garde aux doubles personnages »

 

2 Réponses vers “À l’heure où amis et ennemis se confondent (2) : Médine et la « quenelle »”

Trackbacks/Pingbacks

  1. Charbonneur écriteur, une histoire du rap militant : it’s bigger than Hip Hop | quartierslibres - 28 février 2014

    […] étiquette ou même une revendication, mais un constat, pas amer celui-là, et qui n’a qu’un visage. Une histoire d’un rap en français, pas autre chose, loin du mépris et des mensonges des […]

  2. On a les maîtres à penser que l’on mérite | quartierslibres - 16 septembre 2014

    […] Kémi Séba à la Main d’Or et chanter à la fête de l’humanité. Que l’on s’appelle Medine et que l’on vende des disques ou que l’on soit un illustre inconnu, ces fautes politiques ont […]

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :