L’oligarchie financière, l’omnipotence des banques : un document ancien révèle tout!

1 Avr

NWO

On s’est procuré un document vieux de 100 ans écrit par un homme mort dans des circonstances mystérieuses. Ce texte explique en détail le plan secret des puissants de ce monde.
Il dévoile les mécanismes de la finance et de l’industrie, le contrôle des médias, comment et pourquoi certains États deviennent des puissances impérialistes. Tout est y clairement expliqué en détail. Effarant.

En France, le règne de « l’oligarchie financière » (Contre l’oligarchie financière en France, titre du fameux livre de Lysis, dont la cinquième édition a paru en 1908) a revêtu une forme à peine différente. Les quatre plus grosses banques jouissent d’un « monopole », non pas relatif, mais « absolu », de l’émission des valeurs. Pratiquement, c’est un « trust des grandes banques ». Et le monopole qu’il exerce assure des bénéfices exorbitants, lors des émissions. Le pays contractant un emprunt ne reçoit généralement pas plus de 90% du montant de ce dernier; 10% reviennent aux banques et aux autres intermédiaires. Le bénéfice des banques sur l’emprunt russo-chinois de 400 millions de francs s’est élevé à 8%; sur l’emprunt russe de 800 millions (1904), à 10%; sur l’emprunt marocain de 62 500 000 francs (1904), à 18,75%. Le capitalisme, qui a inauguré son développement par l’usure en petit, l’achève par l’usure en grand. « Les Français, dit Lysis, sont les usuriers de l’Europe. » Toutes les conditions de la vie économique sont profondément modifiées par cette transformation du capitalisme. Même lorsque la population est stagnante, que l’industrie, le commerce et les transports maritimes sont frappés de marasme, le « pays » peut s’enrichir par l’usure. « Cinquante personnes représentant un capital de 8 millions de francs peuvent disposer de deux milliards placés dans quatre banques. » Le système des « participations », que nous connaissons déjà, amène au même résultat; la « Société Générale », une des banques les plus puissantes, émet 64 000 obligations d’une filiale, les « Raffineries d’Egypte ». Le cours de l’émission étant à 150%, la banque gagne 50 centimes du franc. Les dividendes de cette société se sont révélés fictifs, le « public » a perdu de 90 à 100 millions de francs. « Un des directeurs de la « Société Générale » faisait partie du Conseil d’administration des « Raffineries d’Egypte » ». Rien d’étonnant si l’auteur est obligé de conclure : « La République française est une monarchie financière »; « l’omnipotence de nos grandes banques est absolue; elles entraînent dans leur sillage le gouvernement, la presse »

Plus loin dans ce document le mécanisme de domination est expliqué par le menu:

Le propre du capitalisme est, en règle générale, de séparer la propriété du capital de son application à la production; de séparer le capital-argent du capital industriel ou productif; de séparer le rentier, qui ne vit que du revenu qu’il tire du capital-argent, de l’industriel, ainsi que de tous ceux qui participent directement à la gestion des capitaux. L’impérialisme, ou la domination du capital financier, est ce stade suprême du capitalisme où cette séparation atteint de vastes proportions. La suprématie du capital financier sur toutes les autres formes du capital signifie l’hégémonie du rentier et de l’oligarchie financière; elle signifie une situation privilégiée pour un petit nombre d’États financièrement « puissants », par rapport a tous les autres. On peut juger de l’échelle de ce processus par la statistique des émissions, c’est-à-dire de la mise en circulation de valeurs de toute sorte.

Incroyable et plus que jamais d’actualité: plus qu’évoquer simplement l’existence d’un « nouvel ordre mondial« , ce document gratuit et disponible ICI explique comment la mondialisation s’opère en détail et offre des perspectives de changements aux personnes qui ont envie de faire autre chose que de traquer le complot « maçonnico-talmudo-americano-cycliste » sur Youtube.

Les gens qui contrôlent le monde, le font sans se cacher : ça s’appelle des milliardaire et en France ils sont majoritairement « blancs et catholiques« .

9 Réponses to “L’oligarchie financière, l’omnipotence des banques : un document ancien révèle tout!”

Trackbacks/Pingbacks

  1. Il y a 40 ans : la libération de Saïgon | quartierslibres - 30 avril 2015

    […] Cette lecture comparée permet d’éviter tous les pièges que nous tendent les néo-conservateurs qui veulent nous faire croire que les interventions occidentales au Moyen-Orient résultent d’un choc des civilisations. L’Occident n’est plus aujourd’hui en guerre avec l’Asie du Sud-Est. Il commerce même largement avec elle. Pourtant, il y a 40 ans, il ravageait des pays entiers de cette région du monde au nom de ses intérêts économiques. De l’Asie du Sud-Est au Moyen-Orient, les guerres menées par l’Occident, « France éternelle » incluse, sont le produit du capitalisme. Dès 1916, Lénine décrivait l’impérialisme comme le stade suprême du capitalisme. […]

  2. Même causes, mêmes effets : l’impérialisme ne tombe pas du ciel et n’est pas le fruit d’un complot | quartierslibres - 14 mai 2015

    […] grand complot du « nouvel ordre mondial » n’est en fait que l’impérialisme que décrivait déjà Lénine en 1916. Le changement de vocabulaire permet simplement d’éviter […]

  3. Le racisme systémique est une plaie historique | quartierslibres - 22 mai 2015

    […] un monde où les empires coloniaux se sont écroulés pour donner naissance à de nouvelles formes d’impérialismes économique et politique. Le capitalisme se transforme et s’adapte pour maintenir exploitation, racisme et domination. […]

  4. Les résidus de la pensée « dissidente  sont une moisissure idéologique | «quartierslibres - 11 juin 2015

    […] francs-maçons, illuminati, etc.) qui posséderaient génétiquement le contrôle des manettes de la finance internationale, qui vivraient hors-sol et imposeraient aux autochtones « enracinés » les pires sévices par […]

  5. Le coup d’état du 14 juillet 2015 | quartierslibres - 15 juillet 2015

    […] quand elle s’impose au reste du monde et particulièrement à l’Afrique porte un nom : c’est l’impérialisme. Le peuple grec subit de plein fouet aujourd’hui l’impérialisme français et allemand, chacun […]

  6. La séance du dimanche : Le capitalisme | Quartiers libres - 6 décembre 2015

    […] Il n’y a pas d’alternative, et toute critique ou hypothèse de changement ne peut être que le fruit de gens « confus » ou « paranoïaques ». Les meilleurs alliés des défenseurs du pouvoir économique et politique en place sont des […]

  7. Non, les policiers n’ont pas une totale impunité | Quartiers libres - 19 janvier 2016

    […] mal intentionnées vont additionner des faits qui n’ont rien à voir entre eux pour produire des théories fumeuses. Ces gens vont expliquer que des séquelles de la guerre d’Algérie, des ratonnades des années […]

  8. Les Unités de Protection de la Femme (YPJ) vues par sœur Caro | Quartiers libres - 4 mars 2016

    […] du capital – ce qui ne les empêchera pas, entre deux campagnes impériales, de cracher sur l’oligarchie capitaliste tenue dans leurs fantasmes par les juifs et les […]

  9. Les Unités de Protection de la Femme (YPJ) vues par sœur Caro | infoLibertaire.net - 6 mars 2016

    […] – ce qui ne les empêchera pas, entre deux campagnes impériales, de cracher sur l’oligarchie capitaliste tenue dans leurs fantasmes par les juifs et les […]

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :