Chez E&R, tous égaux sauf le chef

23 Oct

Alors que les querelles de chefs font rage entre Farida Belghoul et Alain Soral pour le contrôle du mouvement des journées de retrait de l’école (JRE) et de sa rente financière, E&R va se transformer en parti politique pour continuer à générer du profit en captant cette fois-ci les financements publics pour les forces politiques.

belghoul_soral

Après avoir fait commerce de t-shirts, de disques, de bouteilles de vin et de kits de survie, E&R suit les traces de ses mentors du FN : l’anti-système attitude c’est finalement de gratter de l’argent à l’Etat.

Les statuts et modes d’organisation d’un mouvement politique sont le reflet de sa ligne politique. Les modalités de recrutement et de fonctionnement mises au point par Soral ont été publiées par Mediapart.

ER_Gestionnaire

On y découvre que chez E&R un responsable politique c’est un peu comme un manager d’une enseigne de restauration rapide. Ce n’est pas un responsable politique, mais une personne qui doit exploiter les ressources humaines qu’il recrute. Soral se présente comme une personne qui veut changer le monde, mais le fonctionnement de son mouvement reproduit le fonctionnement des entreprises. On bosse, on a les stocks de « kontre kulture » à écouler.

ER_Toxicomanie

La création de ce parti, à l’image des ses deux co-présidents repose sur le comique paradoxal. Ainsi, le bon personnel de l’entreprise E&R doit être un personnel sain de corps et d’esprit et de nationalité française. Dans ces conditions, il est étonnant que le Président de cette PME soit lui même un toxicomane revendiqué et ayant des problèmes récurrents de comportements.

ER_discipline

L’obéissance et les règlements dans E&R, c’est pour les clampins. Il faut être humble, dévoué, poli et propre sur soi.
Une personne qui revendique avoir couché avec des centaines de femmes, en fanfaronnant de cette manière :

soral_femmedeguillon

n’y aurait donc pas sa place. « Réconciliation Nationale » un parti soucieux de son image, ne voudra sans doute pas d’un type qui affirme par écrit avoir eu son meilleur rapport sexuel avec un chien (Misères du désir, p.56).
Avec un tel niveau d’exigence, Soral se ferait jeter à l’entretien d’embauche de sa boîte : en plus d’être un « cas social » (selon ses termes), il a la double nationalité franco-suisse. C’est donc un traître potentiel à la patrie.

Espérons donc que l’entretien d’embauche chez « Réconciliation Nationale » du président d’ E&R Alain Bonnet (dit Soral) ne soit pas poussé trop loin. Il serait dommage qu’Alain ne puisse bénéficier du financement de l’État qui lui permettra d’assurer son train de vie modeste à 5000 euros /mois d’après son avocat, lors de l’audience du 17 octobre 2014.

soral_5000euros
Si on prend la « géniale » grille d’analyse de Dieudonné et Soral, E&R et le futur parti « Réconciliation Nationale » sont le reflet des maux de la société française que les leaders de la « dissidence » feignent de combattre : il y a les « goys » qui sont là pour faire tourner la boutique, et au-dessus c’est le soleil ou les « élus ».

En tout cas, merci au duo de clowns pour cette franche rigolade que suscite la lecture des statuts de leur nouvelle PME.
Cet épisode qui tente de faire croire qu’on peut lutter contre le capitalisme et l’impérialisme en reproduisant le fonctionnement d’un fast-food franchisé (avec lui aussi un  clown pour mascotte) est un bon sketch de plus à mettre dans les classiques du duo de clowns Alain & Dieudonné.

Publicités

7 Réponses to “Chez E&R, tous égaux sauf le chef”

Trackbacks/Pingbacks

  1. Avis de tempête sur la dissidence  | quartierslibres - 12 novembre 2014

    […] va mourir pourrie de l’intérieur par des égos démesurés, le vice et la prévarication de vos leaders. à vous qui voyez dans les Juifs et les francs-maçons la cause de tous vos maux, de toute votre […]

  2. Soral à nu : gauche du tapin, droite des violeurs | quartierslibres - 20 novembre 2014

    […] t’exposer sous la ligne de flottaison a donné le coup de grâce. Tes associés que tu malmènes depuis le début de votre relation commerciale vont s’en donner à cœur […]

  3. Le crime paie ? | Quartiers libres - 22 septembre 2015

    […] de présomptions comme dirait un OPJ. Torture … Pourquoi pas ? Quand on regarde comment les employés de la dissidence acceptent d’être traités par leurs patrons. On peut imaginer sans peine qu’une réunion de […]

  4. Clash Dieudonné / Soral : le téléphone pleure | Quartiers libres - 23 décembre 2015

    […] vient confirmer ce que nous avons été nombreux à annoncer et à décrire sur le fonctionnement de ces deux entrepreneurs. Malgré leur capacité à raconter les pires âneries, droits dans leurs bottes, les deux […]

  5. Des clics de la dissidence | Quartiers libres - 8 janvier 2016

    […] virilistes aux plus grotesques, en passant par toutes les gammes que peut promouvoir une société malade du culte de la réussite labellisée par le quart d’heure de gloire […]

  6. Soral : PME, MMA, blablabla | Quartiers libres - 11 février 2016

    […] vertueux quand ça arrange Soral. Et ses disciples gobent ses âneries sans sourciller. E&R est une secte et ce que dit le chef est parole d’évangile : « Soral à […]

  7. Farida Belghoul : Game Over. | Quartiers libres - 29 mars 2016

    […] n’a pas vaincu, et elle n’a pas péri. Elle a juste été lâchée par les gens comme Escada ou Soral qui ont su tirer profit de son égo. Deux ans après son succès médiatique c’est la […]

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :