Buzz, Bizness et Comm: la recette soralienne

22 Mai

Si BFMTV met en valeur le FN à destination du grand public, il y a fatalement la place pour un « contre discours » mais qui doit partager la même vision politique et économique que le Front sous couvert de dissidence. Ce créneau est en partie occupé par Alain Soral.
Au cours de ses diatribes, il appelle au vote FN ou à l’abstention : question « dissidence » on a fait mieux. Mais sa petite affaire fonctionne très bien. Il convient de rappeler qu’Internet n’est pas un média « libre ». C’est un média « libéral ». Il faut payer pour y avoir accès, il faut des professionnels pour la gestion d’un site, s’occuper du référencement du site et des vidéos.

soral bfmtv

Bref, pour avoir de l’audience il faut investir. Pour investir, il faut de l’argent. C’est dans ce cadre qu’avoir des amis chefs d’entreprises spécialisés dans la communication (comme Frédéric Chatillon) ou avocats fiscalistes (comme Philippe Péninque), ça aide.
Tout comme le FN, Soral joue la carte « anti système », mais sa démarche s’inscrit clairement dans la logique de part de marché et de buzz du marché de la communication sur internet.
Clashs, insultes, détournement de faits historiques et d’actualités… le tout à des fins de propagande couplée à une promotion personnelle. Soral suit la recette de Jean Marie Le Pen époque Reagan, à propos du FN : « qu’on en parle en bien ou en mal, mais qu’on en parle ».

En quelques années, Soral est passé de personnage médiatique de second plan à star d’Internet. Sa stratégie de communication fonctionne parce que les médias conventionnels sont perçus, souvent à juste titre, avec méfiance par le grand public.
Son argument de vente part de deux constats justes, pour arriver à une conclusion délirante : « les médias mentent et je n’y suis plus invité : c’est que je dis la vérité ». Ce procédé est une constante chez lui.
Les médias ne sont pas neutres et déforment parfois les faits ; Soral n’est plus invité sur les plateaux télés: la vérité n’a rien à voir là-dedans. Soral s’est brouillé avec ses mentors du petit écran, sa version des faits est la même que celle de Zemmour mais avec comme bouc émissaire « les sionistes » (terme utilisé à la place de juif pour s’économiser des procès).

chauprade er

La réalité finit toujours par rattraper les gens qui racontent des fables. Durant des années années, Soral a vendu sur son site Aymeric Chauprade comme un chercheur indépendant, un expert neutre. Aujourd’hui, Aymeric Chauprade est candidat tête de liste FN en Île de France pour les élections européennes.

chauprade marine le pen

Comme Soral, Chauprade a des positions favorables à la Russie de Poutine. C’est d’ailleurs ce dernier qui semble avoir influencé Marine Le Pen sur ses positions de politique internationale. Poutine est un grand leader selon Soral. Pourquoi ? Parce qu’il est opposé aux USA et donc à « l’Empire » et au « sionisme » selon le polémiste. Peu importe si dans les faits, Avigdor Liebermann, un des leaders de l’extrême droite israélienne, a lui aussi une ligne pro russe.

L’opposition de Poutine aux pays occidentaux est basée sur une logique de concurrence, pas sur une quelconque alternative politique et économique. Comme d’habitude Soral ne défend pas une alternative au système économique ou internationale, mais un concurrent parmi d’autres dans la compétition capitaliste.

chauprade choc des civilisations

L’une des cibles du bizness politique spectacle de Soral, les quartiers populaires et les Musulman.e.s. C’est pourquoi il multiplie les opérations de communication flatteuse à destination des Musulman.e.s.
Or, Poutine a massacré des dizaines de milliers de Tchétchènes et est clairement hostile aux Musulman.e.s. Pour rendre Poutine sympa aux yeux des habitants des quartiers, Soral met en avant le côté « viril » du chef d’état russe. Soral en bon colon part du principe que les musulman.e.s ne respectent que les hommes forts.
En plus d’être un « ennemi » des USA, Poutine n’aime pas les homosexuel.le.s. Pour Soral avoir une haine commune c’est la base d’une alliance. Il tente de masquer que l’un des éléments qui rapproche le FN et Poutine c’est l’islamophobie la plus brutale :

Marine Le Pen a déclaré il y a peu de temps qu’elle partageait avec Poutine des valeurs européennes basées sur l’héritage chrétien.

 « Monsieur Poutine est un patriote ». A ce titre, le président russe et la présidente du Front national, Marine Le Pen, partagent des valeurs communes pour défendre l’héritage chrétien de la civilisation européenne, a affirmé cette dernière dimanche 18 mai dans la presse autrichienne. « [Vladimir Poutine] est attaché à la souveraineté de son peuple. Il a conscience que nous défendons des valeurs communes. Ce sont les valeurs de la civilisation européenne », a expliqué Marine Le Pen dans un entretien accordé au quotidien Kurier.

« Il ne retrouve probablement pas ces qualités de courage, de franchise, et de respect de l’identité et de la civilisation dans d’autres mouvements politiques français », a-t-elle ajouté. « La manière dont il dirige le pays, [montre que] c’est un homme attaché aux valeurs, encore faut-il reconnaître ces valeurs. Le Parti socialiste ne les reconnaît pas », a-t-elle attaqué. Ces valeurs sont celles de l' »héritage chrétien » de la civilisation européenne, « car nous ne contestons pas l’héritage chrétien de la civilisation européenne », a poursuivi Marine Le Pen.

Or la mission et le gagne-pain de Soral c’est de faire rentrer dans le rang une partie des Musulman.e.s de France. Ses objectifs, donc: soumission et assimilation en faisant du profit.

BFMTV et les autres grand médias montrent le côté ouvertement islamophobe du FN, quand de son côté Soral vend du rêve à qui veut bien y croire quand il théorise et explique que le FN permettra à la France de retrouver sa splendeur, celle du temps de l’empire colonial.
Que ce soit les grand médias ou le chantre autoproclamé de la « dissidence », la montée médiatique du FN étouffe tout développement d’un discours contestataire et alternatif. D’où l’utilité du FN et de Soral pour les classes dominantes.

Publicités

22 Réponses to “Buzz, Bizness et Comm: la recette soralienne”

Trackbacks/Pingbacks

  1. Le dentiste, Jésus et les Soucoupes volantes | quartierslibres - 26 mai 2014

    […] des histoires est un travail. Cela peut-être une occupation à plein-temps pour certains comme Alain Soral, ou un revenu complémentaire pour d’autres comme Salim Laïbi alias « Le Libre Penseur ». […]

  2. La réalité en face | quartierslibres - 29 mai 2014

    […] d’informations il faut de l’argent, comme pour n’importe quelle entreprise médiatique : buzz, bizness et comm. Si ce média a été « libre » au début, il est de devenu libéral. Tout comme l’ont […]

  3. Statu Quo | quartierslibres - 2 juin 2014

    […] ainsi que Soral, régulièrement habillé en policier et maton dans ses vidéos promotionnelles, explique la […]

  4. LDJ et Soral: l’union sacrée | quartierslibres - 5 juin 2014

    […] dans le même camp que Roger Holleindre, la LDJ, Soral, le clan Le Pen, les catholiques intégristes, c’est se soumettre en espérant ramasser des […]

  5. Comment trahir sans se renier | quartierslibres - 7 juillet 2014

    […] communication mise en œuvre par E&R est efficace, parce qu’elle s’engouffre dans une faille. Le […]

  6. Main tendue ou crachat au visage? | quartierslibres - 7 août 2014

    […] que sont Alain Soral et Serge Ayoub. Ayoub incarne les fondamentaux du racisme le plus brutal, Soral lui se charge de la propagande la plus virulente et sournoise. La vidéo mise en ligne a pour but de montrer que la seule révolte possible est de devenir […]

  7. L’honneur de la France selon Chauprade, Soral et Cie | quartierslibres - 13 août 2014

    […] racisme et sa vision de la hiérarchie sociale. Une sorte de « mal-éducation populaire » via une PME d’internet, sponsorisée et orchestrée par le FN (du moins le cercle proche de Marine Le Pen) qui a compris […]

  8. On a les maîtres à penser que l’on mérite | quartierslibres - 16 septembre 2014

    […] sens des affaires et de la communication de ces comiques est sans doute leur qualité première. Ils savent bien faire parler d’eux, […]

  9. Soral avait tort, et "nous" avions raison | quartierslibres - 22 septembre 2014

    […] qui prenaient pour argent comptant (!) sa fable d’indépendance politique vis à vis du FN : plus c’est gros, plus ça passe. Les faits étaient visibles, pourtant combien de fois avons-nous entendu qu’« E&R » et son […]

  10. Mathias Cardet, violence verbale | quartierslibres - 26 septembre 2014

    […] La seconde, c’est que les supplétifs en question sont les seuls à avoir tenté d’organiser des événements publics ou des actions sur le terrain, en termes d’activités militantes ou de réunions de personnes. Et ils ont payé cash cette implication. Quand on vend du rêve, mieux vaut ne pas faire dans le concret. Alain Soral, lui, a bien compris cela et se borne pour l’instant à animer sa PME fan-club. […]

  11. Hervé Gourdel, hommage à ceux qui vivent en Humanité | quartierslibres - 27 septembre 2014

    […] les complotistes, tout devient possible. La nébuleuse Dieudonné/Soral, toujours en quête d’audience et de sensationnel, étale sur le net qu’Hervé Gourdel était un agent français, ça fera […]

  12. Chez E&R, tous égaux sauf le chef | quartierslibres - 23 octobre 2014

    […] qui veut changer le monde, mais le fonctionnement de son mouvement reproduit le fonctionnement des entreprises. On bosse, on a les stocks de « kontre kulture » à […]

  13. Être antisystème, c’est quoi? | quartierslibres - 5 novembre 2014

    […] ne peut pas être antisystème et avoir accès aux plateaux de télé de France et d’ailleurs pour défendre les intérêts des puissants. On ne peut pas être antisystème […]

  14. Avis de tempête sur la dissidence  | quartierslibres - 12 novembre 2014

    […] Nous avons longuement expliqué et démontré que les rois de la dissidence étaient avant tout des petits entrepreneurs bien à l’aise avec la morale du système capitaliste qu’ils prétendent combattre. Cette […]

  15. Face au miroir : Soral et le silence des médias | quartierslibres - 19 novembre 2014

    […] La classe politique et les médias n’ont aucune raison de donner le coup de grâce à un bon client dont le travail de préservation de l’ordre social est […]

  16. Posture de rebelle et contorsions intellectuelles | quartierslibres - 26 décembre 2014

    […] peut supposer que l’embrouille de façade avec son maître Soral c’est pour entretenir le buzz. Un truc factice comme l’expliquait Cardet lorsqu’il évoquait les querelles entre […]

  17. L’Agence Info Libre : les « freedoms fighters » des medias | quartierslibres - 15 avril 2015

    […] discours médiatiques, cette question mérite toujours d’être posée et pas seulement à TF1, à BFMTV et aux autres gros médias, dont chacun sait aujourd’hui qu’ils ne sont pas neutres car tenus […]

  18. Séance du dimanche. Génération FLNC | quartierslibres - 3 mai 2015

    […] débitées par les apprentis gourous de l’extrême droite en mal d’argent et jamais avares d’escroqueries il suffit d’opérer un retour sur l’histoire, et l’empire c’est […]

  19. Un 1er mai sous le signe des menteurs et des pleureurs | quartierslibres - 6 mai 2015

    […] la  « Gaza Firm » dans le récit permet à JSS News de mettre en scène son tigre numérique préféré: Alain Soral. En surfant sur les liens connus de membres de la Gaza Firm comme Mathias […]

  20. Pour Zyed et Bouna : une condamnation à nous battre | quartierslibres - 20 mai 2015

    […] 10 ans, la nature ayant horreur du vide, certains ont saisi l’opportunité de se lancer dans un bizness qui rapporte, de spectacle politique : une dizaine d’année a suffit pour qu’une partie des […]

  21. Ligue des tocards | Quartiers libres - 15 septembre 2015

    […] ou le récentisme à un public qui a envie de rêver. Durant plusieurs années, c’est avec le concours de la PME d’évènementiel de Soral que cet homme a pu raconter le plus grand n’importe quoi pour divertir et abrutir […]

  22. Des clics de la dissidence | Quartiers libres - 8 janvier 2016

    […] le monde moderne, c’est en chiffres que certains valorisent et mesurent l’impact culturel des idées. Le nombre de clics est devenu […]

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :