La quenelle aux canards

19 Nov

Dieudonné n’a pas choisi par hasard le mot quenelle.

Sans juger de la « pertinence » du geste, il aurait pu choisir le boudin antillais, lui qui se dit opposé aux békés. Il avait aussi l’option anti-coloniale et, plus brutale, d’y aller à la racine de manioc en référence à ses origines camerounaises.
Son option est allée vers la quenelle, un produit « blanc », de consistance molle et à connotation franchouillarde. Ce choix  n’est pas fortuit.
La quenelle est souvent aromatisée, celle de Dieudonné à un goût de canard.
attention_canards
La quenelle peut se faire avec Jean Marie Le Pen chantre de l’inégalité raciale. Lorsque Dieudonné et son comparse Ahmed Moualek ont été le rencontrer, Le Pen a évoqué l’inégalité des « races »: les noirs courent plus vite et les blancs nagent mieux. Question de race d’après Le Pen. Face à ces propos: Moualek et Dieudo acquiescent en bons canards.

Ce n’est pas la première fois que Dieudonné fait « coin-coin » devant un raciste. Lors d’une émission animée par Serge de Beketch, le comique amateur de produits du terroir avait validé l’inégalité des races. Pour Serge de Beketch certaines races sont aptes à certaines choses et pas à d’autres. On ne saura jamais à quoi !
Mais en vrai anti-raciste, tel qu’il aime se définir, Dieudonné aurait pu demander quelles sont les inaptitudes des noirs. En vrai anti-impérialiste il pouvait relever que les européens avaient une véritable aptitude pour exporter le capitalisme en colonisant la planète.
En vrai antisioniste, il pouvait demander des comptes à Serge de Beketch qui est allé défendre Israël lors de la guerre des 6 jours en 1967. Il n’a rien fait de tout cela, au contraire Dieudonné l’a remercié d’avoir été invité.

On peut revenir aussi sur sa collaboration avec Serge Ayoub, dit Batskin. Lors d’une vidéo récente, le nouvel allié de Dieudonné déclarait que les races chez les humains c’était comme chez les chiens : il y avait des lévriers et des caniches.
Cette vidéo a été effacée par les militants de Troisième Voie à la suite de la mort de Clément Meric parce que son contenu tombait sous le coup de la loi.
Quand Serge Ayoub leader d’un mouvement qui a toujours affirmé la supériorité de la race blanche serre la main de Dieudonné, salue-t-il un lévrier ou un caniche ?
Dieudonné, une fois de plus, fait le canard en oubliant les noirs et les femmes voilées attaqués par des skinheads.

L’objectif de Dieudonné, quand il nous sert sa gamelle de quenelle, est d’amener un maximum de gens des quartiers populaires à faire les canards. En leur faisant croire que jouer l’esquive ou faire profil bas aux côtés de racistes c’est être rebelle.

Lors du jugement pour son histoire de « shoah ananas ». La Ligue de Défense Juive, milice de l’extrême droite sioniste, vient jouer les agités au palais de Justice.
La réaction est immédiate côté des soutiens de Dieudonné : les militants nationalistes blancs entonnent la Marseillaise, reprise par les maghrébins et noirs venus soutenir l’humoriste.
Chanter la Marseillaise et crier « vive la France » dans un palais de justice c’est aussi révolutionnaire que d’acheter du pain dans une boulangerie.

Le tour de force, c’est de faire rentrer dans le rang des jeunes qui subissent le racisme d’État depuis le berceau. Leur faisant croire que chanter l’hymne français aux cotés de nationalistes, qui promeuvent le racisme dont ils sont victimes, est un acte anti-système. Chapeau l’artiste.
Mention spéciale : c’était le 17 octobre. On applaudit la subversion !
Oubliés le FLN et les luttes anticoloniales des parents : on fait la danse des canards sous la bannière tricolore.LaGuerreAMadagascar

Dans la réalité, les combattants ne sont pas ceux qui suivent ou écoutent Dieudonné.
On a d’un côté les antifascistes et les militants de quartiers régulièrement accusés par Dieudonné d’être sionistes qui soutiennent la résistance du peuple palestinien et font face à la LDJ ou autres nervis sionistes sur le terrain.
L’affrontement physique entre Antifascistes et sionistes filmé à l’aéroport d’Orly le 2 avril 2002 (retour de Palestine de José Bové et d’autres militants) n’a jamais eu son pareil du côté de la clique prétendument « antisioniste ». Ces derniers prennent régulièrement des postures victimaires après des embrouilles personnelles se déroulant le plus souvent sur Internet, leur unique terrain de « militance ».

De l’autre côté, on trouve Dieudonné et son camarade Alain Soral qui se vantent de faire des « quenelles » avec des policiers et des CRS. D’après les deux compères, les forces de l’ordre « font bien leur travail ».
Pour Soral et Dieudonné on ne touche pas à la Police française.
Là aussi, entre faire des quenelles avec des dépositaires de la force de l’État et lutter contre les violences policières, leur choix est fait.

police_quenelle
Les familles Kébé, Saounera, et de nombreuses autres familles savent que la conduite des fonctionnaires de police n’est pas aussi exemplaire que ce que Dieudonné et Soral le prétendent.
A la suite des événements de Trappes cet été, ce ne sont pas des juifs qui ont été la cible de commentaires racistes de fonctionnaires de police mais bien les musulman.e.s et les habitant.e.s des quartiers populaires. Tout comme Alain Soral, ces policiers affichent leur soutien à Marine Le Pen.

Faire la quenelle avec des policiers ou des militants d’extrême droite dans ce contexte, quand on prétend prendre fait et cause pour la communauté musulmane ou tendre la main aux immigrés, c’est faire le canard ou bien mentir sciemment.

Publicités

24 Réponses to “La quenelle aux canards”

Trackbacks/Pingbacks

  1. La Feuille de Chou | La quenelle aux canards | Presse quotidienne radicale au capital illimité d'indignation. Ce qui n'est pas dans le Journal est dans la Feuille de Chou.La Feuille de Chou - 19 novembre 2013

    […] La suite: https://quartierslibres.wordpress.com/2013/11/19/la-quenelle-aux-canards-2/ […]

  2. La main sur le berceau | quartierslibres - 1 février 2014

    […] dans nos quartiers. C’est ainsi qu’en suivant la même recette que ce qu’ils ont fait avec Dieudonné, les droites radicales ont réussi à atteindre les […]

  3. Séance du dimanche : Police personne ne bouge | quartierslibres - 2 février 2014

    […] dans des courants artistiques et culturels émanant des quartiers prendre fait et cause pour Alain Soral toujours vêtu d’un polo de flic ou de maton pour expliquer que la Révolution se fera avec les gardiens du […]

  4. Pas de Solution, mais la Punition | quartierslibres - 15 mars 2014

    […] Cela tombe bien, il se trouve qu’Alain Soral qui se définit lui-même comme « national socialiste » et dont l’association a été lancée par Frédéric Chatillon, un proche de Marine Le Pen, se charge de faire passer les musulman.e.s pour des nazis. […]

  5. Rockin’Squat ! On reste sérieux dans nos affaires. | quartierslibres - 18 mars 2014

    […] pas que des personnes refusent un artiste qui fait de la promotion à un ennemi politique des quartiers populaires et de la Palestine comme […]

  6. Où est Jessy? | quartierslibres - 7 avril 2014

    […] On peut considérer Jessy comme un mercenaire qui peut aussi louer ses services au comique allié à ceux qui défendent l’inégalité des races. […]

  7. Soral, Dieudonné et les résultats de la réconciliation nationale sur le terrain | quartierslibres - 10 avril 2014

    […] le font en brouillant les repères, en mentant de manière récurrente. Ils vendent du rêve et de la moquerie à des gens qui […]

  8. Statu Quo | quartierslibres - 2 juin 2014

    […] la gauche laisse un vide politique, dont la nature a horreur. C’est de cet espace que profite la fausse dissidence. Dans le rôle de pseudo-contestataires du système on trouve les partenaires d’affaires de […]

  9. On ne fait pas du Game, on fait de la politique | quartierslibres - 8 octobre 2014

    […] Les luttes contre les crimes policiers sont, par exemple, des combats difficiles : aller voir un Farakhan (le vrai, ou une version freluquet en VF) est moins éreintant que de lutter à Ferguson ou dans nos quartiers contre le racisme structurel des forces de police. C’est évidemment plus compliqué aussi que de poser sur un canapé rouge avec des t-shirt de la police nationale. […]

  10. Quand sonne le fusil à pompe | quartierslibres - 3 novembre 2014

    […] Ceux qui veulent nous faire croire le contraire confortablement assis sur des canapés en posant avec les T-shirts des assassins sont les complices de la violence d’État. […]

  11. Être antisystème, c’est quoi? | quartierslibres - 5 novembre 2014

    […] du côté des forces répressives de l’État. On ne peut pas être antisystème quand on chante la marseillaise au tribunal. On ne peut pas être antisystème parce qu’on est condamné pour des paroles injurieuses ou […]

  12. Réconciliation Nationale: Plumer les pigeons dissidents | quartierslibres - 19 décembre 2014

    […] que du classique pour une organisation politique. La petite douille enrobée par la délicate « quenelle nationaliste » c’est que tout ça sera fait contre paiement, évidemment. Dans les partis classiques c’est […]

  13. Un monde de mythos | quartierslibres - 22 décembre 2014

    […] trouve aisément des militants du Front National dans les rangs de la Police Nationale et de l’armée et de la Justice, bien plus sûrement que […]

  14. Posture de rebelle et contorsions intellectuelles | quartierslibres - 26 décembre 2014

    […] de se faire passer pour un rebelle ennemi du système quand on appartient au champ politique qui kiffe la police et l’uniforme. Pourtant, c’est possible. Il suffit de faire preuve d’une hypocrisie a toute épreuve, et […]

  15. L'arnaque dissidente. | Pearltrees - 30 décembre 2014

    […] l’humoriste controversé. «Personne ne connaît réellement Dieudonné et Soral, raconte Jessie. La quenelle aux canards. Dieudonné n’a pas choisi par hasard le mot […]

  16. On ne nous enterrera pas avec Charlie | quartierslibres - 14 janvier 2015

    […] de punir les pauvres et de rendre caricaturale toute contestation en l’organisant autour d’un clown chantant lui aussi la marseillaise comme Dieudonné. Leur option est que leur monde n’explose pas et que l’union nationale […]

  17. Pour Zyed et Bouna : une condamnation à nous battre | quartierslibres - 19 mai 2015

    […] un ananas n’a protégé d’un contrôle policier : nombreux sont les policiers qui font la quenelle. La réconciliation entre bourreaux et victimes, sans la justice vraie, n’est qu’un conte pour […]

  18. Air France : « la fierté des nôtres » | Quartiers libres - 9 octobre 2015

    […] suscite une réaction. C’est mathématique. Dans certains milieux il est de bon aloi de faire le canard, pour une partie du personnel d’Air France cette option n’est pas possible. Y a pas moyen. […]

  19. Une révolte qui échoue, c’est 20 ans de répression | Quartiers libres - 27 octobre 2015

    […] de l’autre, elle a développé un discours à destination des quartiers populaires, en tentant de les engrainer comme piétaille dans « des jours de colère […]

  20. Clash Dieudonné / Soral : le téléphone pleure | Quartiers libres - 23 décembre 2015

    […] à mobiliser des sympathisants en vendant une explication du monde aussi simpliste que délirante. Les milliers de gens qui ont fait la quenelle pour un oui et un non ont aujourd’hui du mal à assumer la cohérence de cet engagement aux […]

  21. Non, les policiers n’ont pas une totale impunité | Quartiers libres - 19 janvier 2016

    […] choses ont heureusement évolué dans le bon sens et les clowns actuels font des quenelles avec les policiers. Le monde va mieux. Il est plus juste, non ? Au moins les braves gens se sentent en sécurité. Et […]

  22. Soral : PME, MMA, blablabla | Quartiers libres - 11 février 2016

    […] fin : le FN n’en a plus besoin et le projet de réconciliation entre nostalgiques de l’OAS et descendants d’immigrés en parlant mal des juifs se heurte à l’islamophobie quotidienne. Il lui faut donc trouver de […]

  23. Après la quenelle, la carotte. | Quartiers libres - 23 septembre 2016

    […] Du coup Dieudonné nous présente un nouveau sketch : il tente de nous faire croire qu’il est solidaire des migrants. Ces centaines de personnes qui errent dans les rue de Paris, dorment dehors et se font régulièrement violenter par une Police Nationale qui aime la quenelle. […]

  24. Après la quenelle, la carotte. – ★ infoLibertaire.net - 23 septembre 2016

    […] Du coup Dieudonné nous présente un nouveau sketch : il tente de nous faire croire qu’il est solidaire des migrants. Ces centaines de personnes qui errent dans les rue de Paris, dorment dehors et se font régulièrement violenter par une Police Nationale qui aime la quenelle. […]

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :