Soral avait tort, et « nous » avions raison

22 Sep

Quand on dit « nous », on parle de celles et ceux qui font partie des petites nuances ne s’intégrant pas à la France que Soral estime venir (tiens, comme Sarkozy !) d’un ailleurs non historique.
Ce « nous » est constitué d’une partie conséquente de Noirs-rigolos-comme-dans-Tintin-au-Congo, d’Antillais-un peu-cons, et autres Algériens-à-l’écart-dans-la solitude-la peur-l’Islam-et-la-Sonacotra-et-dont-les-jeunes-foutaient-déjà-la-merde… Ce « nous » est composé également d’un grand nombre de femmes, et de tous ceux qui se sont fait insulter au long des œuvres soraliennes.

soral_goy2
La partie militante (politique, syndicale, associative) de ce « nous » n’a de cesse d’expliquer depuis 10 ans que Soral roule pour le FN. Pour reprendre le vocabulaire parano-soralien, Soral fait de l’entrisme dans les classes populaires comme un « vulgaire trotskiste » dans l’Éducation nationale et intrigue dans les réseaux des acteurs des quartiers populaires comme un « sataniste franc-maçon » dans les couloirs feutrés de la république.
Cela fait plus de 10 ans qu’on explique sa démarche, le fonctionnement de ses réseaux, sa parano, les bénéfices qu’il en tire pour sa PME et le FN. On a mis en évidence les faits. Sur le terrain, au boulot, au quartier, partout.
Pourtant, des gens, parfois de bonne foi, nous expliquaient que nous nous trompions, que nous exagérions, que Soral était un homme libre œuvrant à la réconciliation. Que, mon Dieu, non, il n’était pas un propagandiste du FN !
C’est cette complicité, naïve ou volontaire, qui a permis a Soral de vomir dans les oreilles des nôtres, via internet, sa propagande de haine et de division permettant à sa PME de ne pas connaitre la crise et au FN d’engranger des succès électoraux.
Durant ces dix dernières années, le flot d’insultes enrobées dans le verbiage pompeux du fils de notaire assis sur canapé rouge est venu perturber la capacité de réaction des quartiers populaires face a la montée du racisme et de la crise économique. Nombreux étaient ceux qui prenaient pour argent comptant (!) sa fable d’indépendance politique vis à vis du FN : plus c’est gros, plus ça passe.
Les faits étaient visibles, pourtant combien de fois avons-nous entendu qu’« E&R » et son leader n’avaient rien à voir avec le FN.

Mais voilà que les masques tombent.
Et la vérité sort de la bouche même d’Alain Soral : oui, il était bien en service commandé pour le FN ces 10 dernières années.
Ce n’est pas « Quartiers Libres » ou un un groupe militant qui le dit, c’est lui qui l’affirme dans sa « vidéo du mois », payante, les affaires sont les affaires, datée du 6 septembre 2014. Vindicatif, blême et revanchard, mauvais perdant, il explique avoir pris des risques pour aider le FN. Bref, l’indépendance revendiquée par Soral c’était du bidon, du bluff, de la poudre aux yeux…
Tous ceux qui ont prétendu le contraire de bonne foi ont été bernés par un menteur qui s’est foutu de leur gueule toutes ces années, les autres sont simplement les complices de ce mensonge et de cette escroquerie. Pour cela il faudra rendre des comptes.
Donc, Soral mentait : il roulait pour le FN et « nous » étions dans le vrai à expliquer sa démarche en montrant point par point comment il opérait.

 

soral pleure

 

S’il sort du bois aujourd’hui c’est qu’il y est contraint. Sa ligne de pensée, basée sur la domination du monde par les juifs et les francs-maçons, ne peut s’accorder plus longtemps avec celle de Marine Le Pen. Elle s’est alignée sur les positions de toutes les extrêmes droites européennes aujourd’hui aux portes du pouvoir.
Le grand penseur Alain Soral et ses adeptes découvrent que le fond de commerce de l’extrême droite a changé : la phobie du juif et du franc maçon, qui structuraient le discours raciste de l’extrême droite au XIXe et au début du XXe siècle a laissé place dès 1945 à une haine raciale envers les pays du tiers-monde et en particulier ceux colonisés par l’empire français. La guerre d’Algérie structurant ce racisme sur la figure de l’arabe, celui-ci sera complété au fil du temps et des évolutions économiques et sociales par celle du musulman. Le carburant de l’extrême droite ce n’est plus la figure du juif mais c’est l’antisémitisme qui a permis à Soral et à sa PME de vendre des livres et d’entrainer des hommes et des femmes vers des fausses révoltes et des combats inutiles et immoraux.
C’est la seule intelligence de Soral que d’avoir su exploiter le filon antisémite, pour dévoyer nos luttes et s’enrichir.
Car en effet, Soral qui prétend avoir « raison » nous explique dans sa dernière vidéo que sa clairvoyance est l’argument ultime qui prouve la qualité de sa réflexion : les faits lui donneraient raison. Prenons-le aux mots, analysons les faits :

Dans cette vidéo de coming-out de militant de l’ombre trahi par le FN, Soral tente de justifier sa prise de distance avec Marine Le Pen et joue la carte de l’homme de convictions trahi.
On n’est jamais trahi que par les siens : Soral était donc l’un des leurs et pas un simple citoyen berné par des promesses.
Il décrit les traitres comme des « médiocres » et des « imbéciles ». Chauprade et Marine Le Pen se font copieusement insulter par le national-révolutionnaire de canapé.
Ce qui appelle un constat : un génie clairvoyant qui prétend tout savoir de la politique et mieux la comprendre que les autres se fait rouler dans la farine par « un scribouillard ». Qu’en déduire sinon que Soral vaut moins qu’un « scribouillard » ou qu’une blonde qui « n’a pas le niveau »?

Constat à tirer de cette vidéo : la situation est conforme à ce que « nous » affirmons depuis 10 ans. Le FN s’est servi de Soral, c’est lui-même qui le dit.

Ces faits amènent nécessairement les conclusions suivantes :
Soral se décrit comme un leader omniscient, mais se fait berner par des nases en politique : cela pose d’entrée un léger problème de leadership, non ?
En ayant menti pendant 10 ans sur ses liens avec le FN, Soral se met au niveau de ceux qu’il dénonce. Dix ans de travail d’influence clandestine pour le FN, font d’E&R le SOS Racisme du FN.
Dix ans d’agitation pour aller dans le mur et découvrir que le carburant de l’extrême droite n’est plus la haine des juifs mais celle des musulmans, il n’y a pas de quoi se vanter.

Les faits sont têtus : Soral et sa galaxie sont les idiots utiles du FN.

Advertisements

32 Réponses to “Soral avait tort, et « nous » avions raison”

Trackbacks/Pingbacks

  1. Soral avait tort, et "nous" avions ra... - 22 septembre 2014

    […] Quand on dit « nous », on parle de celles et ceux qui font partie des petites nuances ne s'intégrant pas à la France que Soral estime venir (tiens, comme Sarkozy !) d'un ailleurs non historique. Ce…  […]

  2. Non à Soral et Non au FN | Pearltrees - 23 septembre 2014

    […] Alain Soral sur la trahison d'Aymeric Chauprade (Soral répond !, 06/09/2014) Soral avait tort, et "nous" avions raison. Quand on dit « nous », on parle de celles et ceux qui font partie des petites nuances ne […]

  3. Mathias Cardet, violence verbale | quartierslibres - 26 septembre 2014

    […] Les multiples provocations de Dieudonné, après lui avoir conféré une aura de rebelle, sont en train de lui coûter cher. Il semble miser tout de même sur le fait que le FN puisse arriver au pouvoir et l’aider pour « services rendus ». Il a aussi un matelas financier pour amortir sa chute en cas de problème. Kemi Seba a été contraint de s’exiler au Sénégal pour continuer à mener une vie confortable et surtout échapper à une peine de prison qui lui pendait au nez depuis 2011. Il travaille toujours en partenariat avec Alain Soral qui diffuse sa parole. Mathias Cardet, lui, a tenté de faire du buzz pour E&R lors des manifestations de soutien à la Résistance palestinienne. Cependant, cela a très vite tourné court. De capo hooligan ultraviolent et nationaliste, il a muté en père de famille raisonnable et consensuel qui ne comprend rien et désormais gêné d’être relayé par Alain Soral qui a "le SIDA médiatique". L’éternel retour du concret. […]

  4. Hervé Gourdel, hommage à ceux qui vivent en Humanité | quartierslibres - 27 septembre 2014

    […] les complotistes, tout devient possible. La nébuleuse Dieudonné/Soral, toujours en quête d’audience et de sensationnel, étale sur le net qu’Hervé Gourdel […]

  5. Avis de tempête sur la dissidence  | quartierslibres - 12 novembre 2014

    […] y a eu aussi la rupture avec Chauprade sur fond de guerre d’influence au sein du FN. Pour Soral il faut s’occuper de […]

  6. Soral à nu : gauche du tapin, droite des violeurs | quartierslibres - 20 novembre 2014

    […] Ces gens-là, il n’est pas dit qu’ils veuillent sauver le soldat Soral. Tu as joué ton rôle durant dix ans, et il est aujourd’’hui indéfendable aux yeux du grand public. Défendre la famille et les […]

  7. Séance du dimanche. Le chagrin et la pitié- Le choix | quartierslibres - 7 décembre 2014

    […] de la classe politique qui orchestre la guerre sociale ouvre un boulevard aux pseudo-solutions des rabatteurs du FN. « Le Chagrin et la Pitié » est divisé en deux parties, qui font environ […]

  8. « Soufflons nous-mêmes notre forge » | quartierslibres - 12 décembre 2014

    […] se cache un juif. Après plus de 10 ans de travail de sape, Soral reconnaît qu’il a été lancé et soutenu par le FN, mais il se garde bien de nous dire pourquoi. Pourquoi un mouvement raciste comme le Front National […]

  9. Quand Soral raisonne, ça sonne creux | quartierslibres - 12 décembre 2014

    […] semble que la série de désaveux du génie politique soralien par la réalité ne soit pas en passe de s’arrêter. Depuis […]

  10. Un monde de mythos | quartierslibres - 22 décembre 2014

    […] décrit comme cela dans ces livres. Mais ça, c’était avant que le fils de notaire soit mis en orbite par le Font National pour semer la confusion dans nos quartiers populaires. Depuis, il s’est inventé une autre vie. […]

  11. L’effroyable imposteur du rap | quartierslibres - 6 février 2015

    […] n’a jamais été dupe du projet de Soral de rabattre les habitants des quartiers populaires vers le Front National. Finie l’allégeance au grand penseur Soral et bienvenu dans le Soral-bashing. On sentait que […]

  12. Nouvelle Donne : du projet de renouveau politique à la récupération réactionnaire ? Par Luttons Contre Le Fn et Ornella Guyet | Luttons Contre le FN - 2 mars 2015

    […] ► « Soral avait tort et nous avions raison » […]

  13. Pourquoi nous sommes les cibles, pourquoi ils sont les assassins | quartierslibres - 24 mars 2015

    […] un texte intitulé « L’affaire de Sivens ou le spectacle de la nouvelle radicalité », l’officine du Front National, Egalité & Réconciliation continue son travail de sape. Gagner la guerre idéologique, faire […]

  14. Un 1er mai sous le signe des menteurs et des pleureurs | quartierslibres - 6 mai 2015

    […] cette raison qu’il ne paraît pas insensé de penser qu’ils ont été instrumentalisés par Alain Soral et Mathias […]

  15. Pour l’amour de l’oseille, par haine des juifs et des homosexuels | quartierslibres - 12 mai 2015

    […] critiques Marine Le Pen face à Chauprade, dont tu vantes les qualités sur ton site pour finir par te découvrir trahi (encore !)  lorsque celui-ci assume le choc des civilisations de manière trop sincère pour ton […]

  16. Pour Zyed et Bouna : une condamnation à nous battre | quartierslibres - 19 mai 2015

    […] permettent de changer le monde. Nombreux sont ceux qui reviennent de cette belle diversion sponsorisée par le Front National. Mais le mal est désormais présent dans la tête de nombre des nôtres, incapables de comprendre […]

  17. Inventaire et liquidation des stocks avant changement de propriétaire : Soral et l’accessoire | quartierslibres - 10 juin 2015

    […] écrire que y a rien de glorieux ni d’intelligent dans ce que propose Soral et ses disciples. Le vote FN et la haine des juifs sont les seules hypothèses qu’ils ont proposé. Comme tous les […]

  18. La ligne Philippot et les grands écarts de Soral | quartierslibres - 17 juin 2015

    […] Ainsi, Soral a tenté de faire croire qu’il existait une convergence possible entre le racisme à l’ancienne à dominante antisémite et colonialiste de Jean-Marie Le Pen et celui, plus feutré, à dominante cultuelle et culturelle, défendu par Philippot. Bien que leurs divergences soient visibles pour un collégien tout juste dégrossit par ses cours d’éducation civique, pendant des années, avec leurs illusions sur les lignes politiques de Chauprade et Philippot, Soral et ER ont été les rabatteurs du FN. […]

  19. Une terre où ruissellent lait et miel | quartierslibres - 6 juillet 2015

    […] Évidemment, il y a toujours le gars perché, excité et de moins en moins pris au sérieux par les autres pour nous expliquer que c’est encore un coup des illuminatis qui veulent avoir le contrôle de la pollinisation pour dominer le monde. Son alter ego dissident – plus discret car, tu comprends, « ils surveillent » – rentre aussi dans la discussion avec ses phobies. Comme il voit la mainmise des juifs partout, il tente une petite mise en perspective avec la grille de lecture soralienne. S’il y a un problème, c’est qu’il doit bien y avoir un rabbin dans l’histoire. Donc on a le droit a une généalogie des abeilles pour nous démontrer qu‘elles ont été un moment au service ou manipulées par Israël. Comme le dissident est un gars sérieux qui lit des livres, la preuve est fournie par un livre. C’est dans le livre Saint de l’Exode, que le disciple du grand Soral nous fournit la preuve : verset 8 chapitre 3, avec des citations cela fait toujours plus sérieux. Alors que Moïse se trouvait sur le mont Horeb, le dieu des hébreux lui apparut dans le buisson ardent et lui dit : « J’ai vu la misère de mon peuple en Égypte… et je suis descendu pour le délivrer de la main des Égyptiens et le faire monter de ce pays vers une terre fertile et vaste, une terre où ruissellent lait et miel… ». C’est bien la preuve que les abeilles bossent pour les juifs. Le problème du comique de répétition de la dissidence c’est qu’à la fin, c’est toujours la même ânerie qui conclut le raisonnement : faut voter FN pour faire sauter le système. […]

  20. Les traditionnels supplétifs de l’Etat | quartierslibres - 27 juillet 2015

    […] tout un tas de mensonges à l’aide de son agence d’ingénierie politique. Ce faisant, il assure depuis 10 ans un boulot de communication pour le Front National. Parmi les mensonges ventilés, il y a celui […]

  21. « Tu es le genre de mec à porter plainte » | quartierslibres - 3 août 2015

    […] raison à Jean-Marie Le Pen. Alain Soral n’est jamais à court de figures symboliques pour nous vendre le FN. Après la ligne Chauprade, la ligne Philipot maintenant la ligne « canal racisme historique » […]

  22. Les limites de l’antisystème viennent d’être atteintes | quartierslibres - 4 août 2015

    […] les médias dominants ou des entreprises d’ingénierie politique sponsorisées par le FN comme E&R (Egalité et Réconciliation), ont réussi à faire croire à beaucoup que de simples insultes […]

  23. Ligue des tocards | Quartiers libres - 15 septembre 2015

    […] droite, ce n’est pas important pour Bricmont. C’est vrai que dévoiler Soral tel qu’il est, un rabatteur cupide pour l’extrême droite, cela oblige à se positionner face à lui quand on se réclame de la gauche révolutionnaire en […]

  24. Le tour du périph’ | Quartiers libres - 15 octobre 2015

    […] par l’Elysée – ». Quand la clique de Soral republie ce texte en janvier 2010, elle agit en service commandé pour le FN. Il ne fallait donc pas se fâcher avec les donneurs d’ordre et assimiler Jean-Marie Le Pen à un […]

  25. Le fond et la forme : chez Soral, les deux sont vaseux | Quartiers libres - 23 octobre 2015

    […] ne blaguent pas avec nous. Tout ce numéro de bateleur est mis au point par Soral pour nous inviter à voter pour l’extrême droite. C’est là que le paradoxe de la pensée soralienne atteint le comble du ridicule. Il dénonce un […]

  26. Clash Dieudonné / Soral : le téléphone pleure | Quartiers libres - 23 décembre 2015

    […] que nous l’avons toujours décrit : bas, vénal, fort avec les faibles et faible avec les forts. En un mot : mesquin. Ce petit lâchage lors d’une conversation téléphonique privée permet à Dieudonné de se […]

  27. Des clics de la dissidence | Quartiers libres - 8 janvier 2016

    […] à des investissements importants et une politique de communication mensongère et agressive, Soral, Dieudonné et leurs subalternes ont réussi à faire croire à la consistance de leur engagement […]

  28. La liberté d’expression | Quartiers libres - 15 janvier 2016

    […] tout le monde sera libre de tout dire. C’est précisément ce que Soral et Dieudonné trompettent depuis 10 piges : le FN, c’est la liberté d’expression. La preuve : on y parle librement de sujets comme le […]

  29. Soral : PME, MMA, blablabla | Quartiers libres - 11 février 2016

    […] Soral veut passer pour un expert en sports de combat mais il égrène des platitudes et fait du name-dropping. Comme toutes les grandes gueules au comptoir du coin, il se fait aussi mousser en attaquant quelques personnalités. Après avoir flatté son associé, raconté n’importe quoi sur les sports de combats, revendiqué être l’héritier de l’enseignement d’une pratique ancestrale de la Savate, notre publicitaire attaque la Fédération Française de Judo. Joli paradoxe : les traditions du judo et ses règles qui encadrent et codifient la violence nuisent à la libre entreprise du divertissement à caractère sportif. Une fois n’est pas coutume, Soral est du côté du spectacle et pas de la « tradition ». Jigoro Kano et sa devise « Entraide et prospérité mutuelle » aux poubelles de l’histoire, Soral se range aux côtés de Dana White et ses millions de dollar de droits téloche. Le défenseur des traditions et pourfendeur de l’argent roi peut nous expliquer sans peur du ridicule que si les Français ne peuvent pas aller briller à l’UFC, ce serait uniquement à cause de la Fédération Française de Judo qui refuse la modernité du sport spectacle. Pour concilier ce virage à 180° avec les fondamentaux de la dissidence, il faut sortir du chapeau … un juif ou un franc-maçon. Cette fédération est donc puissante, d’après Soral, parce qu’elle est « maçonnique ». Bingo, il fallait y penser : c’est des satanistes qui empêchent des athlètes d’aller se taper dans la cage du casino MGM Grand de Las Vegas. Le diable est vertueux quand ça arrange Soral. Et ses disciples gobent ses âneries sans sourciller. E&R est une secte et ce que dit le chef est parole d’évangile : « Soral à raison ». […]

  30. BDS : les vraies luttes appellent une vraie répression | Quartiers libres - 8 mars 2016

    […] d’Israël n’ont jamais travaillé, soutenu ou reconnu le travail de propagande de ces satellites du Front National. Afin de se parer de légitimité, Soral et ses amis ont critiqué la campagne BDS. Ils ont […]

  31. Nuit Debout, où vas-tu ? A propos du débat sur la présence d’Egalité et Réconciliation aux agoras lyonnaises – ★ infoLibertaire.net - 20 avril 2016

    […] Pour ces raisons, il est nécessaire de rappeler ce qu’est réellement ce groupuscule et qui en fait partie, à savoir des militants qui sont clairement racistes, antisémites, sexistes, LGBTIphobes, complotistes et à la solde du Front National. […]

  32. Pourquoi nous sommes les cibles, pourquoi ils sont les assassins | collectif Vérité et Justice pour Hocine Bouras - 18 novembre 2016

    […] un texte intitulé « L’affaire de Sivens ou le spectacle de la nouvelle radicalité », l’officine du Front National, Egalité & Réconciliation continue son travail de sape. Gagner la guerre idéologique, faire […]

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :